BTS Systèmes Numériques

Électronique et Communication

Antoine : BTS-2002

Mise à jour le 24 juin 2010

Parcours

Baccalauréat STI électronique au Lycée Victor Hugo,
puis BTS électronique.
Départ dans le monde du travail dès la fin de l’été 2002.
S’enchaîne ensuite un parcours industriel jusqu’à 2008 (ERG Transit System, Schlumberger (puis Parkeon), LDR électronique, IER).
Les postes vont de technicien de maintenance carte électronique jusqu’à technicien principal en passant par une expérience d’un an en tant que qualiticien.
Fin 2008, pause professionnelle de quelques mois à Londres (formation à la Drum Tech)… faut savoir se faire plaisir.
Retour en Franche Comté en 2009.
Orientation dans le milieu médical : responsable technique et qualité d’une PME dans le Jura.

Situation actuelle

Technicien au Don Du Souffle, structure associative de mise à disposition de matériel médical à domicile (machine de traitement de l’apnée nocturne, respirateur, oxygène, etc...)
Visite technique de patient, hotline technique, maintenance préventive et curative.

Message

Le BTS électronique est un passeport important dans le monde du travail.
Il permet non seulement de s’engager avec assurance dans l’industrie, mais aussi dans des secteurs plus diversifiés.
La fonction de technicien permet, avec l’expérience, de prétendre à des postes à responsabilité.
Continuer après le BTS est une option intéressante, mais attention, plus le niveau est élevé post BTS, plus les offres d’emploi sont minces.
À moins de viser une formation d’ingénieur.
Un conseil sur la poursuite d’étude : visez haut ou ne visez pas… ou alors visez un secteur et une formation très précise (en étudiant le marché actuel).
Au passage, je souhaite remercier tous les profs du BTS pour leur travail et pour leurs conseils.
Merci également aux enseignants du BAC électronique, dont certains alliaient philosophie et enseignement…
Le LVH est une perle dans le paysage de l’enseignement technique franc-comtois.