BTS Systèmes Numériques

Électronique et Communication

Equipements

Les fréquences utilisées en électronique sont de plus en plus élevées : téléphone GSM en 900 MHz et 1800 MHz, téléphone DECT en 1800 MHz, Wifi et bluetooth en 2,4 GHz, réception TV satellite en 10 GHz. Nous devons donc actualiser régulièrement notre parc d’appareils. De fait, aucun n’a plus de six ans d’âge.

Acquisition d’un banc constitué de générateurs arbitraires synchronisés

Cette année l’acquisition d’un banc constitué de générateurs arbitraires synchronisés, de générateur HF 3 GHz, associés à un oscilloscope 1 GHz et à un logiciel de démodulations numériques va nous permettre d’étudier les différents types de modulation présents dans les systèmes de transmission précités, à savoir les modulations numériques de fréquence FSK, utilisée en téléphonie, de phase PSK, utilisée en télévision satellite, d’amplitude en quadrature, pour la télévision numérique terrestre (TNT). Les appareils de mesures reliés au réseau du lycée sont pilotés, via ce réseau, par un logiciel qui permet d’ajouter aux signaux modulés des défauts tels que bruit, rotation de phase et d’analyser leur effet sur le signal démodulé.

Les étudiants vont ainsi pouvoir se familiariser avec d’autres types de mesures propres aux télécommunications numériques, tels que le diagramme de l’œil, la constellation d’états, le taux d’erreur par bit etc…

L’instrumentation virtuelle

L’instrumentation virtuelle étant très présente dans l’industrie nous nous devions de préparer nos étudiants à cette réalité.

C’est ainsi que nos étudiants sont initiés à Labview, logiciel phare de la société National Instruments que l’on retrouve dans toute l’industrie, en particulier automobile et aéronautique.

Pour illustrer leurs compétences, lors de la journée porte ouverte en 2007, les étudiants avaient monté un banc de mesure piloté par Labview via une liaison RS232, qui affichait en temps réel, sur un panneau à LEDs industriel, l’énergie fournie par un panneau solaire.

Un analyseur de réseau vectoriel


En 2005, nous achetions un analyseur de réseau vectoriel qui nous permet de caractériser, entre autres, des émetteurs, récepteurs, antennes ainsi que toute sorte de quadripôles et ce jusqu’à des fréquences de 3GHz.

En 2007, l’achat d’un mesureur de champ professionnel a donné à nos étudiants la possibilité de se mettre dans la peau d’un technicien chargé de mesurer différentes grandeurs d’un signal de télévision, aussi bien analogique que numérique, afin de déterminer par exemple les caractéristiques d’un système de réception à implanter (type d’antenne, préamplificateur).