Hugoprépas 3

AccueilLycée VHVotre questionForum GEHugocolleEspace privé


Les résultats à véto

FAQ BCPST

Question : " Bonjour, j'aimerais intégrer la prépa BCPST de votre établissement, afin de passer le concours ENV. Pour faire le choix de l'ordre de mes vœux, j'aimerais savoir combien d'élèves ont candidaté ces dernières années à ce concours, et combien ont été pris? Merci."

Réponse :

"c’est une question qui nécessite un minimum de développement, notamment pour expliquer en quoi les palmarès bien connus que l’on trouve partout sont tout ce qu’on veut sauf du travail sérieux, mais malheureusement leur influence est très grande. Or cette influence des palmarès est implicite derrière toute question que l’on reçoit sur les réussites.

Toutes les statistiques d’intégration véto, pour tous les lycées, sont publiques et se trouvent dans les fichiers officiels du concours Agro-Veto, ici (prendre ensuite le choix « statistiques »). Avec cette source vous aurez tous les détails sur plusieurs années : nombre d’inscrits, d’admissibles, d’intégrés et de démissions, et sans erreurs. Première remarque : les palmarès se basent sur le nombre d’élèves de la classe pour leurs pourcentages et non sur le nombre d’inscrits au concours, ce qui est déjà un non-sens statistique, plus toutes les erreurs de saisie faites régulièrement.

Ensuite, ce que je vais dire est généralisable à toutes les prépas « normales » de province, qui recrutent essentiellement sur leur académie et démarrent en première année avec des promotions hétérogènes comprenant à la fois des élèves extrêmement brillants en terminales mais aussi des élèves aux dossiers très moyens. Les éléments à prendre en compte sont les suivants :
-l’hétérogénéité des classes donc
-le fait que si on divise le nombre de places au concours véto par le nombre de classes de BCPST2 de France (75), on trouve environ 5,8 vétos par classe. Comme les établissements qui ont traditionnellement une excellent réputation ne recrutent que des dossiers excellents, ils ont automatiquement une excellente réussite et dépassent nettement ces 5,8 intégrés. Du coup, pour les autres lycées, avoir quelques vétos est du domaine du satisfaisant
-dans une classe banale de BCPST2 on peut considérer qu’en fin de spé, environ une douzaine d’élèves maximum ont le potentiel pour avoir véto vu la sélectivité du concours
-c’est là qu’interviennent les projets personnels des étudiants : n’importe qui sait que faire des statistiques sur des effectifs trop petits n’a pas de valeur scientifique, les fluctuations aléatoires étant trop fortes. Il suffit que par hasard quelques élèves très bons ne soient pas intéressés par véto et le pourcentage d’intégration chute, l’inverse étant vrai aussi. Un élève de plus ou de moins c’est 2 à 3 % d’écart, or les palmarès sont faits au dixième…
-de 40 à 50 % des intégrés à véto en France ont redoublé leur spé
-et enfin il y a des politiques d’établissement variables, selon que l’on pousse ou non les élèves trop justes à tenter quand même leur chance


Pour ce qui nous concerne :
-en plus des résultats détaillés du site des concours, nos résultats se trouvent sur notre site des prépas : page BCPST
-nous poussons nos élèves à tenter véto si c’est leur projet, même ceux qui sont trop faibles car cela les aide à faire le point sur le niveau
-nous sommes assez satisfaits de nos résultats, avec des vétos tous les ans, et nos bon élèves qui veulent véto l’obtiennent généralement
-une très belle réussite telle que la 6ème place nationale d’une de nos élèves l’an dernier nous confirme qu’on peut rivaliser et même dépasser n’importe quelle autre prépa
-les non redoublants non admis mais admissibles se rabattent généralement chez nous sur leur plan B, c'est-à-dire une école agro ou autre. C’est un peu dommage car ils auraient eu de grandes chances d’intégrer véto en 5/2, mais c’est leur choix
-pour illustrer les aléas statistiques prenons l’exemple de 2015 : une élève n’ayant pas été appelée à quelques places près, nous avons eu finalement 4 vétos, c’est une bonne année. Or deux des meilleurs élèves voulaient en premier lieu l’école de géologie de Nancy – ils y sont – et le meilleur voulait Agro Paris Tech – il y est. Si ces trois là avaient voulu véto on en avait 7. A l’inverse, si nos deux intégrées véto qui avaient l’ENS aussi avaient choisi l’ENS on n’en avait plus que 2 à véto. Donc sur la même promotion, selon les projets, on peut passer de 2 à 7 (ou encore de 8 à 28 % de réussite). Comment peut-on faire des statistiques sérieuses là-dessus ?

Pour conclure, et je pense que tous mes collègues d’autres établissements vous diraient la même chose : regardez les résultats, c’est normal, vous avez raison, mais vérifiez surtout qu’il y a régulièrement des vétos, davantage que le nombre qu’ils sont. Et pensez que la prépa se choisit sur un éventail de critères personnels variés dont les résultats ne sont qu’une petite partie. Je ne pense pas qu’il y ait de prépas qui rendent mauvais les élèves, celui qui en a les possibilités réussira un peu partout.

Cordialement."

Lycée Victor Hugo | 1 rue Rembrandt 25000 Besançon | Tél : 03 81 41 98 88
Mentions légales